C’est décidé, je fais mes savons naturels !

En me mettant aux cosmétiques naturels depuis plusieurs mois maintenant, je suis tombée sur des articles expliquant comment faire soi-même ses savons… sauf que passée la 7ème ligne et en voyant le mot « soude », je me suis dit qu’il serait peut-être moins dangereux de continuer à faire mes petites tambouilles cosmétiques. Pour ceux qui n’auraient pas suivi mon cheminement vers le naturel, c’est par ici…

C’est décidé, je me mets au… naturel ! (part.1)

Puis de fil en aiguille, après m’être mise à faire des bougies, je me suis intéressée de plus près à la fabrication des savons saponifiés à froid… et là, révélation ! Je suis devenue totalement addicte !

Je suis une dingue des odeurs depuis toujours. Que ce soit dans la nature, en cosmétique ou dans une cuisine, mon nez est un vrai radar. Les marchés de Provence sont pour moi des endroits de « sniffage » formidables !

Alors je ne vais pas vous expliquer ici en détail comment faire ses savons parce que beaucoup de sites très intéressants existent, mais je vais vous diriger vers des liens que j’ai utilisé pas à pas. 

 

Avant de passer à la pratique, je crois qu’il est important de comprendre les bases de fabrication d’un savon. Pour cela, cet ouvrage m’a été très utile pour bien démarrer…

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2889116956&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=luniversder04-21ir?t=luniversder04-21&l=am2&o=8&a=2889116956

 

Ensuite, j’ai été visiter plusieurs sites…

Mon premier savon saponifié à froid : recette archi-simple (5% surgras)

 

Puis l’excellent…

Les Litsées Citronnées

Faire un savon à froid étape par étape

 

ou encore…

Faire son savon soi-même

Vous voyez, les infos ne manquent pas.

Comme vous avez pu le voir dans ces articles, il est important de bien doser les huiles et la soude. Pour cela il existe des calculateurs qui évitent de trop se prendre la tête avec les mesures.

Mes préférés sont Mendrulandia et le calculateur Aroma-ZoneEn utilisant ces deux calculateurs, je suis certaine d’avoir les bons dosages et donc un bon équilibre dans la composition de mon savon.

Côté équipement, certains ustensiles sont vraiment nécessaires :

IMG_3891-e1521549238104-250x188

Concernant les matières premières, les huiles végétales donc, je vous conseille bien sûr de les prendre biologiques et vierges.
Pour la soude, je travaille pour l’instant avec de la lessive de soude toute prête (concentrée à 30%) que je trouve au rayon bricolage (avec les eaux déminéralisées, white spirit etc.). Je trouve cela plus simple à utiliser.

Pour les recettes, vous en trouverez un peu partout sur le net, et notamment dans le livre et les liens que je vous ai mis plus haut.

Passons maintenant à la pratique !
Voici ce que donnent mes 1ers savons saf…

IMG_3889-e1521549389209-188x250
(cliquez pour agrandir)

Comme vous pouvez le voir, ils sont loin d’être parfaits mais j’en suis quand même assez fière !
La patience n’étant pas ma plus grande qualité, j’ai voulu les démouler trop tôt pour voir à quoi ils ressemblaient… d’où le haut de certains cannelés un peu écrasés.
Ce sont des savons surgraissés à 9%, à l’argile blanche et à la lavande dont voici la recette :

Pour environ 800 g de savon…

  • Huile de noix de coco 180g
  • Huile d’olive 250g
  • Beurre de karité 50g
  • Argile blanche 26g
  • Lessive de soude liquide 239g

À la trace… (voir ici ce que c’est)

  • Surgraissage 36g (30g ricin, 6g olive)
  • 30 gouttes d’huile essentielle de lavande fine

Après le moulage, on couvre avec du cellophane et une serviette pour garder le tout au chaud (c’est la saponification) et on attend minimum 24h avant de démouler. Si le savon colle encore, attendre 24h de plus.

Ensuite, c’est la cure de 4 semaines !… Eh oui, il faut encore attendre 1 mois (parfois plus) avant de pouvoir utiliser vos savons car à ce stade, ils sont encore instables.
Pour en savoir plus sur la cure, c’est ici…

Et enfin, vous allez pouvoir vous savonner avec vos propres savons !… et/ou en faire des cadeaux que vous pourrez personnaliser à votre guise.

Mes 1ers essais…


Série plus récente (au four)…

Il me reste bien des aspects à améliorer, mais globalement je suis assez contente du résultat. Ce qui compte surtout pour moi, c’est de bien comprendre le procédé et de bien doser ma formule. Ayant une peau assez fragile et réactive, je ne peux pas me permettre de faire n’importe quoi. C’est pourquoi je tiens beaucoup à l’étape du surgraissage qui rend le savon très doux pour la peau, tout en ne perdant pas son pouvoir nettoyant.

 

Tout en continuant à me balader sur des sites, j’ai également découvert que l’on pouvait diminuer le temps de cure par 4 en utilisant le procédé ITMHP, c’est à dire au four !


Le procédé de la recette est exactement le même, sauf que vous allez enfourner votre moule rempli (une fois la trace obtenue), à 60° durant 3h. Cela va accélérer la saponification. Ensuite on éteint le four, on laisse le moule à l’intérieur durant 12h et là, magie !… on le sort, on le démoule, on le coupe et on peut l’utiliser quasiment tout de suite ! Je dis quasiment car il est encore un peu mou (bon d’accord, vous pouvez le tester pour vous laver les mains si vous avez des chutes de découpe, vous ne risquez rien). 1 semaine de séchage dans un endroit sec, aéré et à l’abri de la lumière vous donnera un savon prêt à être utilisé.
Pour illustrer cet exemple, mon « fleur de coton » (voir photo ci-dessus) a été réalisé au four. Vous pouvez voir que son aspect est lisse, les couleurs respectées et je peux même vous dire que la fragrance ajoutée est bien plus présente que dans la méthode à froid.

Enfin, je me dois de vous préciser que faire ses savons n’est pas anodin. Vous allez manipuler de la soude et cela ne se fait pas en sifflotant les mains dans les poches… 
Pour tout savoir sur le matériel et les consignes de sécurité, c’est ici…

Alors, elle est pas belle la vie ?

Pour finir cet article, je vous liste les sites qui m’ont été indispensables pour bien démarrer cette nouvelle aventure et je remercie chaleureusement leurs auteurs : 

Si vous souhaitez vous lancer dans la fabrication de vos savons maison, n’hésitez pas à venir en parler ici ou à poser vos questions.

Un groupe Facebook très chouette vous attend également pour échanger sur le sujet : Je créé mes savons 

À bientôt !

 

Mes savons d’avril…

 

2 thoughts on “C’est décidé, je fais mes savons naturels !

  • Merci et Bravo pour cet article un peu technique mais qui saura trouver de nombreux adeptes j’en suis certain. Ça c’était pour mon côté impartial.
    Côté partial, en tant que mari de l’auteure de cet article, je vous confirme sa douce obsession qui est bien agréable dans la maison… Et l’odeur ? on en parle de l’odeur? Fleur de coton!!! C’est tout ce que mon gros nez adore!
    Franchement si vous hésitez encore c’est : soit que vous n’avez vraiment pas le temps et là je salue la travailleuse (travailleur) – comme dirait notre Arlette Nationale – soit que vous craignez la soude et je salue votre manque de courage, soit que vous avez le temps mais que vous êtes passionné (e) par autre chose : macramé, bilboquet, canevas par exemple ( j’ai fait le tour des plaisirs de l’existence, je ne vois rien d’autre)… Ou alors, les savons ne vous intéressent pas parce que …. vous …ne vous lavez pas? Non ça je n’ose pas y croire!
    Pour rester sérieux (un peu) je dois avouer que, vu de l’extérieur, ça a l’air (et je dis bien « ça a l’air » ) facile à réaliser et que mon épouse y prend bien du plaisir, alors pourquoi ne pas vous y mettre aussi?
    Un mot quand même sur la liste des ustensiles ( dans l’article): y a comme un petit côté télé achat si on l’entend avec la voix de Bellemare, surtout à la ligne « Maryse »…

  • Ah ah ! C’est vrai que ça m’a toujours fait sourire ce nom de Maryse… n’empêche que c’est super pratique et que ça ne coûte pas 275 Francs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.