La Respiration 2

Maintenant que vous savez prendre conscience de votre respiration (voir La Respiration 1), nous allons voir comment gagner en capacité respiratoire.

Cet aspect est très important car avec une plus grande réserve d’air, nous oxygénons mieux notre organisme, nous en éliminons mieux les toxines et par ce fait, nous avons une plus grande maîtrise de nous-même.

En effet, en situation de stress, notre rythme cardiaque s’accélère et notre air est comme « coincé » dans la partie haute des poumons. Il peut en découler toute une liste d’effets physiologiques plus ou moins gênants et/ou visibles qui n’aideront en rien votre prise de parole : la moiteur des mains, la voix et/ou les jambes qui tremblent, l’expression figée et tendue du visage quand ce n’est pas l’apparition de plaques rouges dans la partie basse du cou ou la tension qui baisse considérablement. Tous ces signes focalisent votre attention sur des aspects négatifs de vous-même, ils vous donnent l’impression que votre interlocuteur ne voit que ça et, au final, vous font passer un mauvais moment.
Bien respirer ne fera pas de vous quelqu’un de super confiant si vous êtes naturellement anxieux ou dans le doute, mais cela vous aidera considérablement à vous concentrer sur ce que vous avez à dire et donc à être plus impactant sur votre auditoire.

Pour aller dans le concret, je vais vous demander de faire un petit test ce soir quand vous irez vous coucher : allongez vous sur le dos, mettez vos 2 mains sur votre ventre et respirez normalement… vous devriez voir et ressentir que la partie basse de vos poumons est au travail… c’est magique hein ? Et bien c’est cette respiration là qu’il faudrait que vous ayez toute la journée, en position debout ou assise. C’est cette respiration abdominale qui va vous permettre d’augmenter votre volume d’air et de mieux gérer votre stress. Alors pas de panique, je vous ai trouvé un schéma tout simple venant du site Care Vox (que je trouve très bien fait) :

 

La Respiration 2

 

En vous exerçant quotidiennement, à raison de 2 à 3 respirations à chaque fois et ce, 2 à 3 fois par jour, vous allez envoyer à votre cerveau le message suivant : « Hey vieux, tu vois, c’est comme ça que je veux respirer maintenant, t’as pigé ? » Votre « vieux » peut mettre quelques semaines avant de comprendre, car cela fait des années que vous respirez uniquement avec le haut de vos poumons, mais si vous faites cet exercices régulièrement, il finira par comprendre et vous acquerrez cette fameuse respiration abdominale sans même vous en apercevoir. Je peux vous garantir que tous les stressés du monde vous envieront !

N’hésitez pas à intervenir ou à me poser vos questions.

Je vous souhaite une belle journée oxygénée !



L'Univers de Raphaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *