Nos amis les chiens, adoptons-les !

Je me rends compte qu’en tant que grande amoureuse des animaux, et des chiens en particulier, je n’ai encore jamais fait d’article à leur sujet… qu’à cela ne tienne, j’ai beaucoup à en dire.

Pour commencer, je vous présente Mégara (Mega dans l’intimité) et Tomy (dit Totor ou Mr poubelle !).IMG_2496-250x169

Tomy (à gauche) vient d’avoir 6 ans. Mon mari et moi l’avons adopté dans une famille d’accueil il y a un peu plus de cinq ans. Tomy est ce qu’on appelle un chien des rues. Il y a été récupéré, errant, quelque part dans le nord de la France par la fourrière quand il avait 7 mois. Tomy est un chien dynamique, curieux et très sociable.

Mega (à droite) vient d’avoir 4 ans. Nous l’avons également adoptée dans une famille d’accueil, il y a maintenant trois ans. Elle a été sauvée d’une euthanasie imminente en Espagne. Ses premiers mois passés là-bas n’ont pas dû être faciles si j’en juge la crainte extrême dont elle fait preuve fasse à ses congénères et aux être humains qu’elle ne connait pas. Avec nous, Mega est très joueuse, câline et dynamique.

Maintenant que les présentations sont faites, venons en à leur histoire avec nous…

Quand nous avons récupéré Tomy, il a fallu renforcer la clôture car nous l’avons retrouvé plusieurs fois dans les jardins de nos voisins ou carrément dans la rue, à l’autre bout du village. Laurent (mon mari) s’est donc attelé à la tâche, ce qui ne fut pas une mince affaire parce qu’il fallait une clôture suffisamment haute (parce que le Totor est monté sur ressorts) et bien enfoncée dans le sol (parce que le Totor sait aussi creuser des tunnels !). Ayant l’esprit un peu plus tranquille, nous avons décidés ensuite d’aller lui faire visiter les alentours… mais c’était sans compter sur sa grande vitalité et une laisse dont il n’avait absolument pas l’habitude. Résultat, c’est lui qui nous promenait, quitte à s’étrangler et à nous arracher les bras. À la maison, Tomy prenait aussi l’habitude de voler une chaussure, un pull ou un torchon, d’en découper minutieusement un morceau, et de le manger !… mais de l’avaler vraiment !
Alors face à ces problèmes quotidiens, nous avons décidé de travailler avec un éducateur canin.
10 séances plus tard, nous avions appris quelques petites astuces et Tomy était un peu plus docile. 
Jusqu’à cet été, le problème persistant restait tout de même la promenade qui n’était pas franchement agréable, pour lui comme pour nous. 

Quant à Mega, ses premières heures avec nous ont été cauchemardesques pour tout le monde. Après quelques heures à nos côtés, et voyant qu’elle s’habituait assez bien à la maison, j’ai voulu lui faire faire une petite balade dans notre rue. 
Sitôt sortie, elle a cassé son collier en voyant, totalement apeurée,  un berger allemand arriver dans notre direction. Megara s’est alors enfuit dans le village à fond les coussinets ! Je lui ai couru après, mais quand je l’appelais elle accélérait de plus belle. Je la voyais slalomer entre les voitures de la rue principale et a fini par disparaître dans le noir sur une route départementale… il était 23h30 et j’étais à bout de souffle quand j’ai décidé de rentrer à la maison prévenir Laurent. En dehors du fait que j’étais totalement effondrée par l’irresponsabilité dont j’avais fait preuve, nous avons chacun pris notre voiture pour partir à sa recherche.
Pour vous la faire courte, nous l’avons repérée à plusieurs reprises durant la nuit, mais à chaque fois que nous l’appelions, elle s’enfuyait encore plus loin. Laurent a fini par la localiser au milieu d’un champ et ce n’est qu’à 9h le lendemain matin que nous avons pu la récupérer. La pauvre était pleine de boue et totalement traumatisée. Mais après un bon bain et beaucoup de câlins, il n’y a plus jamais eu de problème.
Ce qui persiste avec Mega encore aujourd’hui, c’est sa peur viscérale des autres chiens et êtres humains qu’elle ne connait pas, même si elle est en progrès constants, ils sont lents et fastidieux.

IMG_3500-250x188

Puis cet été, lors d’une soirée où il y avait beaucoup de monde, Tomy a réagi avec agressivité avec nous. J’ai voulu comprendre pourquoi et suite à quelques recherches sur internet, je suis tombée sur un livre de Cesar Millan… une vraie révélation !

Comprendre comment les chiens fonctionnent ne m’était jamais venu à l’idée, pensant naïvement qu’ils réagissaient comme nous : grosse erreur !

J’ai ensuite vu quelques épisodes de son émission « Cesar, l’homme qui parlait aux chiens » sur Nat Geo Wild et j’ai été très impressionnée par les résultats obtenus en à peine quelques minutes.
Le principe de cette émission est simple. Des propriétaires de chiens « à problèmes » font appel à Cesar  Millan pour les aider à cohabiter de la meilleure façon possible.
Suite à ça, Laurent et moi avons voulu tester quelques principes de base vus dans l’émission,  et presque comme par magie, le comportement de nos poilus a changé à bien des égards.
Pas besoin d’élever la voix ou de les punir. C’est notre attitude physique et l’énergie que nous dégageons qui sont déterminants. 
Tomy, en plus d’être plus calme, se promène maintenant à nos côtés et nous obéit bien plus volontiers. Mega gagne chaque jour en confiance et ne sursaute ou n’aboie plus au moindre bruit… et cela ne fait qu’un petit mois que nous avons mis ces nouvelles règles en place !
On ne lâche donc rien et eux non plus…

IMG_1988-e1506546506576-250x188

Je pense que sous prétexte de les aimer, nous les infantilisons beaucoup trop. Certains dorment avec leur maître et/ou maîtresse, ont leur place à table ou décident de la direction à prendre lors d’une promenade… Le problème c’est que petit à petit votre chien prend le pouvoir et cela peut avoir des répercussions désagréables et stressantes. 
Nous devons nous comporter en chef de meute avec eux, cela les rassure et ils en ont besoin. Au même titre qu’un enfant a besoin de règles et de limites venant de ses parents… nous voyons d’ailleurs souvent ce que ça donne quand il n’y en a pas.
Il faut savoir qu’un chien heureux est un chien calme et attentif à ce que vous attendez de lui. Chacun doit pouvoir trouver sa place dans une hiérarchie logique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Cesar Millan et certains objets qui pourraient vous faciliter la vie avec vos loulous, vous pouvez cliquer sur les images ci-dessous…

 

 

Quelques dates importantes à venir :

 

  • Journées portes ouvertes, les 7 et 8 octobre

21765419_1823090277730949_6262077147508938677_o-250x176

Vous souhaitez accueillir un animal de compagnie dans votre foyer ? Les refuges sont remplis de chiens et chats ne demandant que ça… des jeunes, des vieux, des petits, des grands… il y en a forcément un qui vous attend, alors s’il vous plait, ne les achetez pas ! Les animaleries et élevages pratiquent des tarifs honteux et contribuent à des trafics en tous genres. Ne cautionnez pas cela !
Ne cédez pas à la mode canine du moment et renseignez vous bien sur les races compatibles avec votre mode de vie. 
Vous trouverez tous les renseignements en cliquant sur les liens ci-dessous :

SOCIÉTÉ PROTECTRICE DES ANIMAUX

LA FONDATION 30 MILLIONS D’AMIS

 

  • Journée mondiale des animaux : le 4 octobre !

journée-mondiale-animaux-250x150

À cette occasion, la chaîne de télévision Nat Geo Wild diffusera de somptueux documents animaliers, sur les lions, les dauphins, les pandas, les écureuils, etc. durant 24h, le 4 octobre dès minuit !

Pour finir, nous pouvons tous faire en sorte que la souffrance animale diminue considérablement…
– En privilégiant la consommation de viande locale, venant directement du producteur et ainsi éviter les élevages industriels
– En refusant de porter de la fourrure (c’est tellement laid de toute façon !)
– En faisant un don à une association de protection animale
– En prenant surtout ses responsabilités quand on possède un chien ou un chat : on ne l’abandonne pas, on l’identifie (obligatoire en France), on le soigne et on le respecte !

IMG_3348-e1506602373584-188x250

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *